Paroles de citoyens

Laure, propriétaire d’un restaurant, Neuilly-Sur-Seine

« J’ai recruté trois réfugiés à travers Action Emploi Réfugiés afin de rénover l’un de mes restaurants à Neuilly-Sur-Seine. Pour moi le plus important était que ce travail soit bien fait. Au début j’ai dû expliquer en détail ce qui devait être fait, ce qui est toujours le cas avec un nouvel employé. Après cela l’équipe s’est mise au travail et le résultat était très bon. Pour être honnête, il n’y a pas de différence entre vous, moi et un réfugié. Si un réfugié peut bien faire son travail alors je suis heureuse de leur en procurer et d’aider à leur intégration dans le pays dans lequel je vis »

 

Ibrahim, ingénieur, réfugié syrien à Paris

 « La France est un pays dont je rêvais lorsque j’étais petit. Je suis triste d’être venu ici depuis la Syrie dans des circonstances aussi difficiles, mais cela n’affecte pas ma volonté de réussir et tirer au maximum parti des opportunités que je peux avoir. J’ai commencé en faisant des petits boulots pour Action Emploi Réfugiés, mais maintenant les personnes qui m’ont employé sont pratiquement devenues ma famille ! J’entends beaucoup dire qu’il est difficile de vivre en France, mais moi je n’ai eu que des expériences positives »

 

Mahmoud, architecte d'intérieur, réfugié irakien vivant à Paris

« J’ai rencontré Kavita d’Action Emploi Réfugiés quand j’ai envoyé un email à travers leur groupe sur Facebook. Elle m’a tout de suite répondu, ce qui était génial. Même si à ce moment-là AERé n’avait pas d’offres d’emploi me correspondant, ils ont pu me conseiller sur la marche à suivre pour en trouver un. Puis, une semaine plus tard, j’ai reçu un appel de AERé pour une mission courte dans un beau bâtiment au bord de la Seine. Je suis toujours à la recherche d’un emploi stable, mais cette mission, même courte, a su me redonner du baume au cœur comme cela faisait un an que je n’avais pas travaillé malgré mes nombreuses recherches ».

 

Alexandra, créatrice de mode, parisienne

« AERé a été créée par une amie, mais je n’avais jamais recruté de réfugié avant d’être allée sur leur groupe Facebook. Mon premier essai fut d’engager un cuisinier pour un dîner que j’organisais, et grâce à AERé j’ai trouvé un incroyable chef syrien. J’ai ensuite posté une offre pour un jardinier, et j’ai trouvé un jeune syrien spécialisé en agronomie. Enfin, j’avais besoin d’aide pour ma marque de vêtements et j’ai trouvé deux tailleurs afghans. Que puis-je dire ? Je n’ai jamais été déçue. Ces expériences ont été incroyables. Je suis une fan d’AERé ! »

 

Husnia, écrivain, réfugiée afghane à Paris

« Ma conseillère chez France Terre d’Asile m’a parlé de Action Emploi Réfugiés. Je les ai tout de suite appelés pour savoir s’ils avaient un emploi pour moi. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit eux qui me recrutent. Une semaine plus tard, je travaillais pour eux en tant que chargée de relations avec les communautés de réfugiés ! »

 

27/06/2016 par Diane

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre missionAction Emploi Réfugiés (AERé) est une plate-forme virtuelle mettant en relation …
20/06/2016 par OTH
Partenaires institutionnels: Partenaires associatifs: Partenaires privés:
20/06/2016 par OTH